Le Redressement (XVIIIème-XIXème siècle)

Après la guerre de Succession, les pillages, d’autres épidémies, des inondations et de mauvaises récoltes, le XVIIIème siècle vit à nouveau l’essor de Montblanc grâce au développement agricole.

Durant la seconde moitié du siècle, la ville connut une explosion démographique: l’arrivée de nouveaux habitants tripla le chiffre de population et la construction des édifices reprit: on surélèva les immeubles d’un troisième étage, on réhabilita de vieux bâtiments, on construisit dans les vergers et près des remparts, etc.

L’activité économique se multiplia. La zone du Raval devint une zone artisanale et industrielle et la culture vinicole supplanta les récoltes céréalières et s’étendit au XIXème siècle à l’ensemble de la municipalité.

Les voies et les moyens de communications du XIXème siècle favorisèrent le développement économique, facilitant les transactions commerciales. Les routes du «Coll de Lilla» (1891) et de Reus (1843) furent ouvertes et le chemin de fer fit son apparition dès 1863.

Entre 1873 et 1880, la route transversale (actuelle rue de la muraille de Santa Tecla) fut construite, remplaçant la rue principale comme zone de transit, provoquant ainsi un nouveau développement urbanistique. De nouveaux services apparaissent comme l’éclairage au gaz, la construction des premiers trottoirs, des fontaines publiques, un nouveau cimetière, etc.

Actions sur le document