Couvent de la Serra

Construction
Œuvre du XIIIème siècle modifiée au XIVème siècle et après.

Caractéristiques architecturales
Cet édifice se compose d’un monastère, d’un sanctuaire, d’une ancienne maison du chapelain et d’un verger. L’église, d’une seule nef, comportait à la base cinq arcs diaphragmatiques et cinq chapelles latérales. L’autel, la chapelle renaissance du Sépulcre du Christ et le cœur sont postérieurs. A l’intérieur se détachent la sculpture en albâtre de style gothique italien de la Vierge (Mare de Déu de la Serra), la Croix Verte (Creu Verda) et les six sépultures médiévales. Au-dessus de l’autel apparaît la fresque du peintre local Ismael Balanyà.

Histoire
La tradition veut qu’un jour, la princesse grecque Irène Lascarine, qui portait sur elle une image de la Vierge, traversa Montblanc pour rejoindre Zaragoza. À l’arrivée à Montblanc, le carrosse s’arrêta net et les bœufs qui tiraient ne voulurent plus avancer. La princesse en conclut que la Vierge voulait rester en ce lieu et demanda alors au roi Jaume II l’autorisation de construire un couvent de clarisses sur la colline. Commencé en 1296, ce couvent devint le deuxième couvent le plus visité de Catalogne et reçut de nombreux privilèges. Il a subit, à travers les siècles, les affres des guerres et des pillages, mais a su malgré tout conserver l’activité monastique jusqu'à 2008. Le 9 septembre 1906, l’image pieuse fut couronnée canoniquement et, depuis lors, une commémoration extraordinaire a lieu tous les 25 ans.

Visite
Du lundi au dimanche de 8h à 19h.

Tarifs
Gratuit.

Consultez les horaires des messes ici.

Actions sur le document