Curiosités

Saviez-vous...? Il y a des peintures rupestres.
Au Paléolithique la partie montagneuse de Montblanc était déjà habitée. Des peintures rupestres déclarées «Patrimoine de l’Humanité» par l’UNESCO sont là, aujourd’hui, pour l’attester.

Saviez-vous...? Passage des troupes d'Hanníbal.
Entre les IVème et Ier siècles avant Jésus Christ , des Ibères investirent le Pla de Santa Bàrbara et virent passer les troupes d’Hanníbal avec leurs éléphants, en route pour la conquête de Rome (218 a. JC).

Saviez-vous...? La ville a eu trois noms.
Au cours de son histoire, Montblanc eut trois toponymes: vers 1080, «Duesaigües», créée au confluent des rivières Francolí et Anguera, à partir de 1155, «Vila-salva» qui devint ville royale et qui, en 1163, fut transférée à l’endroit que nous connaissons et prit alors le nom de Montblanc.

Saviez-vous...? Le toponyme of Montblanc a une signification.
Le toponyme de Montblanc (Montis Albis) ne fait référence ni à la montagne enneigée ni à la nature calcareuse de la roche. Elle fut ainsi appelée en raison du manque de végétation de la petite colline du Pla de Santa Bàrbara.

Saviez-vous...? Troupes de Montblanc conquèrent Valencia et Mallorca.
Des troupes de Montblanc accompagnèrent le roi Jaume Ier à la conquête de l’île de Mallorca et de Valencia. C’est ainsi qu’à Valencia, en raison de leur participation, une rue porte le nom de Montblanc.

Saviez-vous...? Sant Francesc d'Assís était à Montblanc.
Après ceux de Barcelone et de Gérone, le couvent de Sant Francesc de Montblanc est un des couvents les plus anciens de Catalogne.  La tradition dit même que Saint François d’Assís traversa la ville.
 
Saviez-vous...? Des foirs et marchés furent organisés.
Le privilège d'avoir du marché et d’organiser des foires fut concédé en 1281 et en 1297.

Saviez-vous...? Le cachet de Montblanc.
Depuis le traité d’Oloron permettant, sous son règne, à cinq villes de créer leur propre cachet, Montblanc possède son propre écusson. Ces villes furent : Montblanc, Barcelona, Osca, Lleida et Cervera.

Saviez-vous...? Martí l'Humà était duc de Montblanc.
Joan I "el Caçador", a concédé le titre de duc de Montblanc à son frère Martí le 16 janvier 1387. Celui-ci titre perdura jusqu’en 1396.

Saviez-vous...? Montblanc était le septième village le plus important de Catalogne.
Nous ne possédons pas les chiffres de population au moment de la fondation, de la croissance et de la splendeur de la ville. Les premières datent seulement de la fin du XIVème siècle, lorsque commença le déclin.

Saviez-vous...? Les Parlements Généraux de Catalogne ont été célébrés
Les comtes-rois choisirent Montblanc pour réunir les Parlements Généraux de Catalogne à quatre reprises:
En 1307 par Jaume II en l’église Sant Miquel
En 1333 par Alfons III en l’église de Santa Maria
En 1370 par Pere III, le Cérémonieux,  en l’église de Sant Miquel
En 1414 par Ferran d’Antequera au couvent de Sant Francesc

Saviez-vous...? Le Parlement Général de Catalogne fut convoqué.
Pendant l’Interrègne et avant le Compromis de Casp (le 10 septembre 1410), le Parlement Général de Catalogne fut convoqué en l’église de Sant Miquel. À cause de la peste noire le travail ne put être achevé et il n’y eut pas une assistance nombreuse.  Le Parlement fut transféré à Barcelona et plus tard à Tortosa, où de nouveaux représentants furent élus, qui partiraient à Casp choisir le nouveau monarque, héritier de la Couronne.

Saviez-vous...? La paroisse avait le "plebà".
Depuis le XVème siècle, le recteur de la paroisse de Santa Maria de Montblanc porte le nom de «plebà». Actuellement il ne sont que trois à porter ce titre, les deux autres se trouvant à Oliva (la Safor) et à Ontinyent (la Vall de l’Abadia).
 
Saviez-vous...? D'autres Parlements ont été convoqués.
En 1640, Felip III (IV de Castella) projeta de convoquer d’autres Parlements à Montblanc. Pour diverses raisons, ceux-ci ne s’y rassemblèrent jamais.

Saviez-vous...? Montblanc a souffert de nombreux pillages, d'assauts et de destructions.
Montblanc, au cours de son histoire, a souffert de nombreux pillages, d’assauts et de destructions. Les plus cruels se déroulèrent au XVIIème siècle, après la révolte des Segadors, toujours causées par les troupes castillanes:
    30 août et 23 septembre 1642: quand l’armée castillane de 8.000 hommes débarqua dans le but de se «rafraîchir», elle finit par piller et effrayer toute la ville. Plus tard, allant de Tarragona à Lérida, la même armée assaillit et pilla la ville une seconde fois, ce fut l’incendie général au cours duquel les archives municipales de la paroisse et de l’hôpital de Santa Magadalena furent détruites.
    29 septembre 1649: 7.000 soldats d’infanterie et 3.000 chevaux attaquèrent la ville, car des troupes françaises s’étaient réfugiées dans l’église de Santa Maria.
    Mars 1651: la ville est assiégée jusqu’au 16 juillet, jour où des troupes castillanes livrent bataille, renversant une partie de l’église de Santa Maria (la façade gothique) et diverses tours et  pans de muraille.

Saviez-vous...? Il y avait une explosion démographique.
La deuxième moitié du XVIIIème siècle connaît une explosion démographique lors du développement agricole: d’autres personnes arrivent en ville et la population augmente de 300% en un siècle.

Saviez-vous...? Fra Magí Català Guasch est né à Montblanc.
Le frère Magí Català i Guash, missionnaire  sur la côte Ouest de l’Amérique du Nord (de la Californie au Canada) est né à Montblanc. L’île située face à Vancouver s’appelle d’ailleurs l’île Català.

Saviez-vous...? Le progrés économique est venu au XIXème siècle.
Le progrès économique du XIXème siècle entraîna la reconstruction des maisons en mauvais état et l’édification de nouvelles. Si en 1833 on dénombrait 625 maisons, en 1897, on n’en compte pas moins de 1.189.

Saviez-vous...? En 1860 le village enregistre le plus haut pic démographique.
En 1860, durant la période de la «Fièvre d’Or»appelée ainsi en raison de la vigne,.la ville enregistre le plus haut pic démographique de son histoire avec ses quelques 6.628 habitants.

Saviez-vous...? Des arcs et des portails furent détruits.
Afin d’améliorer le passage des chars, plus lourds entre les années 1855 et 1865, les arcs qui couvraient une partie de la rue principale sont détruits.  C’est ainsi que les deux portails situés aux extrémités de la rue principale (portail de Sant Francesc et portail de Sant Antoni) sont démolis.

Saviez-vous...? Un nouveau service d'éclairage.
En 1878, on inaugure un nouveau service d’éclairage au gaz.

Saviez-vous...? Montblanc est déclarée Ensemble Monumental et Artistique.
Le 26 septembre 1947 Montblanc est déclarée par l’Unesco «Ensemble Monumental et Artistique».

Saviez-vous...? Josep Tarradellas visite Montblanc.
Le 30 septembre 1978 le président Josep Tarradellas visite Montblanc.

Saviez-vous...? La légende de Saint-Georges est située à Montblanc.
Le folkloriste Joan Amades retrace la légende qui situe Montblanc au cœur de la lutte de Saint-Georges contre le dragon. C’est pour cette raison que chaque année, depuis 1987, se tient la Semaine Médiévale de la Saint-Georges, composée d’actes et de tableaux représentatifs de l’époque médiévale.

Saviez-vous...? Chaque année une séance plénière médiévale est organisée.
Chaque année, pendant la Semaine Médiévale de la Saint-Georges, une séance plénière au cours de laquelle les conseillers revêtent les costumes de leurs prédécesseurs du Moyen Age est organisée : ils portent alors la traditionnelle «gramalla», une épée de cérémonie, des symboles de l’autorité municipale et le souvenir d’un ancien privilège.

Saviez-vous...? Montblanc possède son propre hymne.
Depuis le 10 septembre 2000 Montblanc possède son propre hymne, oeuvre du musicien et compositeur "montblanquín" Josep M. Amorós et Bayer.

Actions sur le document